LA PREMIÈRE RÉCOLTE DE 2012

COMMUNIQUÉ DE TREKT UW PLANT

27 mars 2012

ANVERS – Samedi 24 mars passé, le prémier Cannabis Social club de la Belgique, l’ asbl ‘ Trekt Uw Plant ’ a fait rentrer la première récolte de l’année 2012. Lors d’une réunion de l’asbl à Anvers , les 90 membres ont reçu leur plante individuelle , contenant 20 grammes de cannabis.

Depuis février 2010 l’asbl cultive du cannabis à usage strictement personnel de ses 150 membres et cela selon le principe 1 plante par membre de l’asbl. Cela est rendu possible par la directive ministérielle de janvier 2005,signée par le Ministre de la Justice et par les 5 Procureurs –Généraux de la Belgique.

Cette directive met hors persécution judiciaire la possession par un adulte de maximalement 3 grammes de cannabis ou 1 plante de cannabis.

Elever son cannabis , à usage strictement personnel , est une alternative saine et raisonnable face au marché illegal et le tourisme vers les coffeeshops en Pays-Bas.

Trekt Uw Plant utilise des méthodes écologiques d’élevage ; on évite ainsi tout risque de pollution ou d’alourdissement du produit ( des risques qui sont inhérents au marché illegal). Contrairement à ce qui se passe au marché illégal , les mineurs ne sont pas admis à l’association ‘ Trekt Uw Plant ’.

Comme les membres de Trekt Uw Plant ne doivent plus se déplacer vers le Pays Bas pour acheter leur cannabis, l’association realise une contribution positive à la diminution des phénomènes de surcharge et emissions de la poussiére toxique.

Lors de la remise de leur plante individuelle aux membres de Trekt Uw Plant , les membres reçoivent aussi un bon de cultivation avec des infos détaillées concernant :

 la composition et les effets attendus ;

 des conseils pour un usage responsable;

 un questionnaire détaillé concernant leur experiences avec la cannabis .

Ainsi , l’asbl veut contribuer à l’information et à la prise de conscience de ses membres , en vue de la prevention d’un usage irresponsible.

Trekt Uw Plant est demandeur d’une refléxion avec les autorités (locales) et cela dans l’objectif de coordonner ensemble la méthode de travail de l’asbl et d’éviter des malentendus.

Par exemple , nous sommes demandeurs d’une contrôle de notre cannabis par des autorités en matière de la santé populaire. A l’heure actuelle cela n’est pas possible, vu le manqué de clarté au niveau du statut légal .

Nous voulons faire un appel aux femmes et aux hommes politiques de notre pays d’élaborer une réglementation définitive au sujet de l’élevage du cannabis à usage personnel pour adultes.

Ainsi nous appelons tous les gens qui veulent suivre notre exemple de faire cela d’une façon sérieuse, réspectueuse et responsable (code déontologique). Un bon outil de travail est par exemple la fondation d’une asbl. Nos statuts et code déontologique sont consultables au web et nous sommes toujours disponibles a rendre des avis et conseils.

La nouvelle récolte est en train d’arriver.